Auto1 recrute pour continuer à se développer

Je 02 Novembre 2017 |
Photo Auto1 recrute pour continuer à se développer

Des postes sont régulièrement ouverts pour travailler au sein du groupe Auto1

Des commerciaux au siège à Issy les Moulineaux ou encore des acheteurs véhicules d’occasion (VO) en agence dans toute la France. Des postes sont régulièrement ouverts pour travailler au sein du groupe Auto1 spécialisé dans l’achat et la revente de véhicules d’occasion. En plein développement, il emploie actuellement 300 personnes en France.

Vous êtes un professionnel de l’automobile et cherchez à acquérir de nouveaux véhicules ? Une possibilité s’offre à vous : passer par le site Auto1.com qui s’est justement positionnée sur ce créneau. Créé en Allemagne en 2012, le groupe est aujourd’hui présent dans plus de 20 pays en Europe, notamment en France depuis 2014.

Un service complet d’approvisionnement VO pour les professionnels

Concrètement, l’entreprise rachète des VO à des particuliers en leur proposant une première estimation de leur véhicule sur Internet dans l’optique d’une expertise physique entièrement gratuite et sans engagement dans l’une des 60 agences réparties sur tout le territoire français. Le professionnel se rend quant à lui sur le site auto1.com pour s’approvisionner en véhicules. Et là, tout se fait en ligne. « Ils ont des besoins précis en fonction des attentes de leur clients. Pour eux, passer par une plateforme Internet est synonyme de gain de temps, de flexibilité et d’une qualité d’expertise » reconnait Florian Renaud, DRH de la société en France.

En quête de commerciaux et d’acheteurs VO

Afin de répondre à tous ces besoins, 300 personnes travaillent quotidiennement pour Auto1 dans l’Hexagone et les recrutements sont réguliers. « Nous continuons à nous développer et donc à recruter. » L’entreprise qui compte une trentaine de commerciaux basés au siège à Issy-les-Moulineaux prévoit en effet de renforcer l’équipe. La mission des commerciaux B to B : prospecter et fidéliser les professionnels de l’automobile. « Pour ce type de poste, il est conseillé d’avoir déjà une expérience commerciale et d’avoir envie d’être partie prenante du développement de l’activité. » Autre profil recherché : celui d’acheteur VO en agence, à savoir des professionnels qui expertisent les véhicules des particuliers et négocient avec eux un prix de rachat.

Les critères de sélection sont clairs : « A part pour les postes d’acheteurs où l’appétence pour l’automobile est importante, nous n’avons pas de critères discriminants. Nous contactons dans un premier temps le candidat par téléphone pour connaitre sa date de disponibilité, ses prétentions salariales et la localisation souhaitée. C’est ensuite en entretien que nous testons sa motivation, son état d’esprit et son goût du challenge. Pour les postes de commerciaux B to B la ténacité et très importante puisqu’il faut parfois passer une centaine d’appels pour décrocher un client » précise Florian Renaud.

 Une startup à forte croissance

 Mais pourquoi rejoindre Auto1 ? « On ne vend pas une carrière mais une expérience avec une courbe d’apprentissage à vitesse grand V » avance d’emblée Florian Renaud. « Ensuite, parmi les points positifs, je citerais la rémunération. 80 % de notre personnel a une part de variable. En moyenne un acheteur en agence double facilement son fixe avec la part variable. » Dernière chose : « Auto1 est la startup européenne à la plus forte croissance (GP Bullhound, 2016) et fait partie des très rares licornes européennes » insiste Florian Renaud. Le groupe est évalué à plus de 2,8 milliards de dollars. « Il y a de belles perspectives » déclare-t-il en guise de conclusion.

Hélène Lerivrain

Partager cette page

Retour à la liste

Publications récentes
  • Formation professionnelle : le GNFA
  • Auto1 recrute pour continuer à se...
  • Mecajob s'installe en Ile de France
  • Care Consulting, le cabinet de recrutement...
  • Focus sur le groupe Bernard
  • Interview de Loïc Serreau recruteur
  • Interview de Joël Gaucher - Groupe ESCRA
  • Sipa Automobiles, en croissance, recrute
  • « Un diplôme du Garac reste un vrai...
  • Vendeurs, mécaniciens, carrossiers, des...
S'abonner

Recevoir la newsletter VO-RH

Retrouvez VO-RH sur