Focus CV le parcours d'Yvan Lagarde

Lu 28 Décembre 2015 |
Photo Focus CV le parcours d'Yvan Lagarde

Manager régional de la formation chez Renault après 30 ans de carrière.

L’automobile est un secteur qui regroupe de nombreux métiers. En effet, la majorité sont des postes en atelier (Mécaniciens, Carrossiers, Réceptionnaires) ou commerciaux mais il en existe bien d'autres. Yvan Lagarde a par exemple débuté dans le groupe Renault en tant que comptable. Il a pu effectuer différents métiers au sein de ce groupe (Contrôle de Gestion, Responsable Informatique, Responsable Markéting Opérationnel…). Il occupe maintenant le poste de Manager Régional de la Formation depuis un peu plus d’un an.

VO-RH : Vous avez débuté votre carrière chez Renault en tant que comptable, est-ce que vous souhaitiez travailler dans l'automobile ou était-ce une opportunité que vous avez saisi à ce moment-là ?

Y.L. :    J’étais sportif de haut niveau. Etant déjà en sport étude, Renault a créé un cursus scolaire avec, pour nous sportifs, le suivi de nos études (Bac comptable ou Electronicien) en plus des entrainements à l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance).

VO-RH : Pouvez-vous nous raconter comment votre carrière a ensuite évolué ?

Y.L :     Après mes études et un accident sportif, Renault m’a proposé de commencer une carrière professionnelle au sein de son réseau de distribution à Versailles en tant que comptable. J’ai suivi des cours au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) pour parfaire mes connaissances. Renault offre la possibilité de changer de métier au sein de l’entreprise selon les opportunités qui se présentent.

 
VO-RH : Quelles sont les qualités nécessaires pour pouvoir évoluer dans ce secteur ?

Y.L. :    La curiosité, l’envie de se remettre en cause souvent et des prises de risques pour progresser professionnellement.

 
VO-RH : Comment voyez-vous votre futur professionnel ?

Y.L : J’aime le changement et l’anticipation des évènements. Lorsque j’aurai fait le mieux dans mon poste actuel, je regarderai la possibilité de faire un autre métier (Directeur d’affaires est un poste qui me plairait).


VO-RH : Pour finir, quels sont les conseils que vous pourriez donner aux jeunes hésitant à travailler dans l'automobile ?

Y.L : Nous avons la chance que nos clients soient exigeants, cela demande une remise en cause permanente de l’ensemble de la profession (Nouveaux véhicules, Nouveaux modes de distribution, Nouveaux marchés…). En résumé, une carrière dans l’automobile, c’est un moment fort en relations humaines car on est une grande famille qui vit et change en permanence à chaque lancement d’un nouveau véhicule. 

Cet article vous a plu ? PARTAGEZ-LE !

Retour aux offres d'emploi

Partager cette page

Retour à la liste

Publications récentes
  • Interview Hervé Nabet de Antal
  • Formation professionnelle : le GNFA
  • Auto1 recrute pour continuer à se...
  • Mecajob s'installe en Ile de France
  • Care Consulting, le cabinet de recrutement...
  • Focus sur le groupe Bernard
  • Interview de Loïc Serreau recruteur
  • Interview de Joël Gaucher - Groupe ESCRA
  • Sipa Automobiles, en croissance, recrute
  • « Un diplôme du Garac reste un vrai...
S'abonner

Recevoir la newsletter VO-RH

Retrouvez VO-RH sur