Formation professionnelle : le GNFA

Lu 04 Décembre 2017 |
Photo Formation professionnelle : le GNFA

La référence dans le monde de l’automobile

Avec plus de 40 ans d’expérience, le GNFA forme chaque année en France 42.000 professionnels, 2.000 enseignants et 1.400 jeunes en alternance. Mais la formation n’est pas son unique compétence. Le Groupement national formation automobile propose aussi des prestations d’audit, de conseil, d’évaluation et d’accompagnement pour les entreprises d’un secteur en pleine mutation. 

 

 

Il s’agit de l’organisme de formation de référence du secteur automobile et sa notoriété ne se dément pas. Détenteur du label ISQ OPQF depuis 1998, le GNFA (Groupement national formation automobile) créé il y a plus de 40 ans forme chaque année 42.000 professionnels, 2.000 enseignants et 1.400 jeunes en alternance dans l'automobile, la moto et le véhicule industriel. « Les professionnels sont de plus en plus conscients des bienfaits de la formation » reconnait Marion Baïle, responsable projets communication pour le GNFA. Cela tombe bien. Il est présent dans tout l’Hexagone au travers de 40 centres de formation entre les centres du GNFA et ceux des partenaires. Le but : que les salariés puissent se former à moins d’1h30 de chez eux.

Pour répondre aux besoins des professionnels de l’automobile, 350 formateurs sont mobilisés quotidiennement pour assurer des modules dans les domaines du technique et du tertiaire. « On intervient tout au long de la carrière des professionnels et dans tous les corps de métiers à partir du moment où le véhicule sort de l’usine » explique Marion Baïle. Le GNFA propose ainsi des prestations à l’ensemble des entreprises, qu’il s’agisse des réseaux de distribution et de maintenance, des carrossiers ou encore des équipementiers pour l’ensemble des activités (VN, VO, pièces, après-vente, ...) du marché. 

Climatisation et digital, deux des formations phares

Parmi les formations phares, on retrouve celle autour de la climatisation, mais aussi du digital dans la mesure où Internet est devenu générateur de trafic et de business. « Nous proposons également des formations sur le débosselage sans peinture, le système d’immatriculation des véhicules, la manière dont doit se dérouler un entretien annuel et individuel, ou encore tout ce qui tourne autour de l’hygiène sécurité et environnement. »

Le panel est immense mais nécessaire dans un secteur en constante évolution. Malgré tout, « nous devons encore convaincre certains professionnels des bienfaits de la formation. Principalement quand ceux-ci travaillent dans des « petits garages ». Leurs réticences peuvent aisément se comprendre car le temps passé en formation peut représenter une perte d’activité. Cependant pour répondre aux besoins des clients, il faut aussi connaitre les nouvelles techniques » développe Marion Baïle. C’est pourquoi, GNFA propose alors des formations courtes de deux jours ou encore des cursus sectionnés.

Au-delà de la formation : audit, conseil et coaching

Mais au-delà de la formation, le portefeuille de compétences du GNFA couvre aussi l’audit et le conseil, l’évaluation, l’ingénierie, le pôle media et systèmes d’information, l’animation, la logistique, l’accompagnement et le coaching. « Avec l’émergence de nouveaux métiers, il est encore plus important de se réinterroger sur son fonctionnement » explique Marion Baïle. « Nous sommes ainsi en mesure d’ajuster parfaitement nos dispositifs sur le positionnement stratégique de nos clients. Mesurer le capital compétence de l’entreprise, construire des plans d’actions individualisés, concevoir des situations d’apprentissage calées sur le contexte professionnel ou encore suivre le collaborateur en entreprise pour assurer une réelle acquisition de compétences » précise-t-on au GNFA.

Les ambitions du Groupement national pour la formation automobile sont très claires : continuer à répondre présent en proposant les formations les plus pertinentes et proches des demandes des clients et continuer à les accompagner dans les mutations. « C’est la priorité aujourd’hui des entreprises du secteur de l’automobile. Il faut pouvoir être le plus concurrentiel possible, le meilleur possible et cela passe par la meilleure formation possible » conclut Marion Baïle.  Le chiffre d’affaires du GNFA s’élèvait à 50 millions d’euros en 2016.

Lien vers le site du GNFA.

par Hélène Lerivrain

Cet article vous plaît ? Partagez le !

Partager cette page

Retour à la liste

Publications récentes
  • Formation professionnelle : le GNFA
  • Interview Hervé Nabet de Antal
  • Auto1 recrute pour continuer à se...
  • Mecajob s'installe en Ile de France
  • Care Consulting, le cabinet de recrutement...
  • Focus sur le groupe Bernard
  • Interview de Loïc Serreau recruteur
  • Interview de Joël Gaucher - Groupe ESCRA
  • Sipa Automobiles, en croissance, recrute
  • « Un diplôme du Garac reste un vrai...
S'abonner

Recevoir la newsletter VO-RH

Retrouvez VO-RH sur