TRESSOL CHABRIER ORGANISE SA PROCHAINE BUSINESS ACADEMY

Ve 10 Juilllet 2015 |
Photo TRESSOL CHABRIER ORGANISE SA PROCHAINE BUSINESS ACADEMY

En partenariat avec le cabinet de recrutement Auto Consultant, le groupe Tressol Chabrier a lancé sa formation interne

L’objectif de cette formation ? Recruter des commerciaux expérimentés non issus de la filière automobile, les former en immersion durant 3 mois et les intégrer directement à leurs équipes VO-VN.

Des commerciaux qui changent de secteurs d’activité régulièrement et un métier dont les méthodes évoluent :

Nous ne venons pas concurrencer les écoles de vente spécialisées ni celles des constructeurs. Nous recherchons des vendeurs expérimentés issus d’autres filières et leur apprenons à utiliser leurs acquis et les adapter au secteur automobile précise d’emblée Stéphane Gomez du cabinet Auto Consultant. L’époque où les recruteurs recherchaient principalement des vendeurs issus de l’automobile (bac 2 vente des écoles constructeurs, GNFA ou ESCRA) est révolue. Il y a aujourd’hui moins de personnes qui effectuent leur carrière pour une même marque. Les commerciaux font des allers-retours d’un secteur d’activité à l’autre aussi bien dans le btob que le btoc.

Richard Marlier directeur général du groupe Tressol Chabrier en atteste : « La mentalité des vendeurs a évolué ces dernières années. Nous avions par le passé beaucoup de profils que j’appelle « les vendeurs-entrepreneurs » qui se projetaient sur un secteur géographique et une marque sur du long terme… Aujourd’hui les commerciaux aiment le changement ! Ils peuvent passer d’une concession à l’autre plus facilement et ont de nouvelles exigences sur leurs conditions et horaires de travail. Lors d’un recrutement, les vendeurs ne nous demandent plus de combien sera constitué leur fixe variable mais quel sera le montant minimum garanti. Nous ne portons pas de jugement sur cette nouvelle génération de commerciaux mais nous devons nous y adapter. »

A cela s’ajoute un autre constat lié aux évolutions de l’automobile : « Beaucoup de vendeurs automobiles en poste ne se sont pas adaptés aux nouvelles attentes et aux nouvelles technologies. Nous constatons que beaucoup fonctionnent « à l’ancienne » car le secteur a assez peu formé sur ces sujets… Sans faire de généralité, des commerciaux ne provenant pas du secteur automobile ont parfois des acquis sur la gestion d’un portefeuille client, le traitement des leads ou de l’outil informatique ce qui en fait des profils bien plus adaptés à l’automobile d’aujourd’hui… » ajoute Stéphane Gomez.

Des groupes automobiles qui renforcent leurs stratégies RH :

Autre raison à la création de cette Tressol Chabrier Business Academy ; la taille atteinte par le groupe ces dernières années. D’où une obligation d’inculquer directement ses propres techniques et process pour gagner du temps : méthode de chiffrage des reprises, utilisation de leurs outils type CRM, etc. facilitant ainsi la promotion interne et la flexibilité des équipes d’une marque ou d’un service à l’autre, autre moyen de garder et fidéliser les bons éléments. « La connaissance produit reste essentielle mais la capacité à utiliser les supports fournis l’est tout autant » ajoute Richard Marlier.

A ce jour, il est du reste plus que satisfait de l’expérience et de sa collaboration avec Auto Consultant : « Les ¾ des personnes recrutées pour ces formations restent dans l’entreprise. Nous avons sélectionné des profils assez variés comme d’anciens agents immobiliers qui donnent satisfaction. Au départ, nous demandions aux chefs de services beaucoup trop d’interventions. Nous nous sommes vite aperçus que c’était chronophage et que pour certaines parties de la formation, il fallait professionnaliser cela avec des intervenants spécialisés extérieurs. L’équipe d’Auto Consultant apporte son expertise, son expérience et nous assure le cadre nécessaire à l’ensemble du process : du recrutement jusqu’au contenu et suivi des formations. »

Stéphane Gomez assure que l’organisation des Business Academy est une vraie alternative possible pour recruter des vendeurs VN VO : « l’automobile manque de commerciaux, c’est un fait. Il y a des bons profils dans d’autres branches d’activité capables de vite s’adapter. A l’issu des 3 mois de business academy ils sont à 80 % du potentiel d’un vendeur confirmé car à la différence d’une école, nous ne partons pas de 0. L’automobile doit vraiment s’ouvrir. Nous allons également à la rentrée lancer des académies avec certains groupes pour des postes de réceptionnaires atelier. »

Dans la pratique les candidats retenus passent 3 semaines en formation et le reste en entreprise. Les cadres du groupe interviennent et chaque personne bénéficie d’un tuteur en fonction de son futur service (VN ou VO). Il est à noter que certaines cessions ont attiré jusqu’à 30 % de femmes ou des seniors et que Pole Emploi soutient les entreprises automobile désireuses de tenter l’aventure.

NB : Une autre Business Academy est organisée par le groupe Gibaud : http://www.vo-rh.fr/offres-d-emploi-automobile/devenez-vendeur-automobile-h-f-region-centre-chateauroux-4722.html

Cet article vous a plu ? PARTAGEZ LE !

Revenir aux offres d'emploi.

Partager cette actualité

Retour à la liste

Publications récentes
  • Focus sur le groupe Bernard
  • Interview de Loïc Serreau recruteur
  • Interview de Joël Gaucher - Groupe ESCRA
  • Sipa Automobiles, en croissance, recrute
  • « Un diplôme du Garac reste un vrai...
  • Vendeurs, mécaniciens, carrossiers, des...
  • Le groupe Hess, un groupe en pleine...
  • INTERVIEW Yves Rousselle, secrétaire...
  • Interview de Paulo Texeira
  • Drivy, la plateforme qui permet aux...
S'abonner

Recevoir la newsletter VO-RH

Retrouvez VO-RH sur