Le métier d'Acheteur VO (véhicule d'occasion)

Ve 01 Fevrier 2013 |
Photo Le métier d'Acheteur VO (véhicule d'occasion)

Loic Serreau du Cabinet SERONIMO Recrutement Low-Cost répond aux questions de VO RH sur le métier d'acheteur VO.

En quoi consiste le métier d’acheteur VO chez un distributeur automobile ?

A travers son activité VN, un distributeur est amené parfois à consentir des prix de reprise attractifs pour le client mais peu rentables pour l’activité VO. Les achats permettent de compenser ce phénomène en apportant des véhicules achetés au juste prix mais aussi permettre au distributeur un vrai marketing VO consistant à proposer aux clients VO un choix suffisant (ce que ne permettent pas les reprises VN).

L’acheteur doit trouver des pistes d’approvisionnement intéressantes et acheter au juste prix. Afin d’avoir accès aux véhicules attrayants, il doit souvent séduire puis fidéliser ces pistes d’approvisionnement (et parfois acheter des véhicules difficiles à revendre).

 Quel est le « profil type » d’acheteur VO recherché dans les recrutements ?

Contrairement à d’autres métiers dans l’automobile, c’est un professionnel du VO déjà acheteur ou responsable VO sur des volumes importants afin d’avoir une connaissance des valeurs de marché.

Sur le plan comportemental (aussi important que son expérience pour son efficacité), c’est un homme (ou une femme) ayant une grande capacité à aller vers les autres, à créer et entretenir le contact, voire à séduire son interlocuteur, et à montrer parfois patience et persévérance.

Homme de chiffres, c’est un bon négociateur qui sait comprendre la problématique de son interlocuteur pour y répondre au mieux tout en préservant l’intérêt de ses achats.

 Quelles évolutions de carrière ce métier offre-t-il ?

Les évolutions de carrière dépendent, dans tous les métiers, du mode comportemental de l’acheteur autant que de ses connaissances. Il est donc indispensable pour chacun de bien se connaître pour continuer à s’épanouir dans son poste suivant. Oublier de prendre en compte ce paramètre (nommer le meilleur vendeur comme chef de ventes, par exemple) donne parfois des résultats désastreux qui pénalisent le collaborateur et l’employeur. L’acheteur devra donc parfois… rester acheteur car c’est ce qui lui convient le mieux ; j’en ai rencontré ! Si le contact terrain et la négociation sont des traits comportementaux forts, il restera acheteur, deviendra acheteur pour un Groupe ou évoluera vers un poste de vendeur VO marchands (si le volume est suffisant) chez un loueur ou un opérateur (distributeur, Groupe, grossiste VO) de bonne taille.

Si la capacité d’analyse, de prise de recul, le sens des responsabilités, la compréhension marketing, l’habileté en management sont prépondérantes, il pourra devenir Responsable VO et, plus tard, Coordinateur VO pour une plaque ou un groupe.

Enfin, la patience, le sens de la pédagogie, l’empathie pour les autres pourront le conduire à un poste de Formateur ou Consultant VO.

 

 Pouvez-vous nous présenter votre cabinet et vos méthodes de recrutement ?

Homme de l’automobile depuis le début de ma carrière (constructeurs et groupes de distribution), je me suis spécialisé il y a une vingtaine d’années dans les ressources humaines (Cabinets de recrutement, de formation, puis DRH dans l’automobile) et ai créé SERONIMO Recrutement Low-Cost® en 2009. Je peux ainsi allier mes deux passions, l’automobile et le recrutement.

Appliquant le modèle économique low-cost (comme Dacia), j’ai évité tous investissements ou dépenses de fonctionnement inutiles et superflues pour proposer à mes clients des prestations de recrutement à prix attractif (souvent 2 à 4 fois inférieurs à ceux d’un Cabinet classique) sans rogner sur la qualité du recrutement (18 ans d’expérience soir près de 4000 entretiens d’évaluation comportementale) et avec des prestations modulaires qui permettent à mes clients de ne payer que ce dont ils ont réellement besoin.

Dans l’automobile, outre mes clients groupes de distribution en Aquitaine ou dans d’autres régions, Opel France, Audi France, Dekra et Icare ont sélectionné mon concept et mes compétences.

Cet article vous a plu ? PARTAGEZ LE !

Revenir aux offres d'emploi.

Partager cette actualité

Retour à la liste

Publications récentes
  • Interview de Joël Gaucher - Groupe ESCRA
  • Sipa Automobiles, en croissance, recrute
  • « Un diplôme du Garac reste un vrai...
  • Vendeurs, mécaniciens, carrossiers, des...
  • Le groupe Hess, un groupe en pleine...
  • INTERVIEW Yves Rousselle, secrétaire...
  • Interview de Paulo Texeira
  • Drivy, la plateforme qui permet aux...
  • Programme Eurêcar 3 décembre 2016...
  • On parle de VO RH et Mecajob dans AutoK7
S'abonner

Recevoir la newsletter VO-RH

Retrouvez VO-RH sur